Rate this post

L’avocat pénaliste : définition succincte

L’avocat spécialisé en droit pénal est un défenseur du droit qui étudie les affaires concernant les contraventions, délits ou crimes. Il intervient pour obtenir la liberté de son client ou pour plaidoyer en sa faveur devant un tribunal ou une cour d’assises afin de bénéficier de la sanction la plus légère possible. C’est une des branches les plus complexes du droit.

Focus sur le droit criminel

Parmi les avocats pénalistes, certains se consacrent exclusivement aux affaires criminelles. Ils sont recherchés par les cabinets d’avocats, car cette ultra spécialisation demande non seulement une grande expertise en droit criminel, mais aussi une preuve d’humanité, de compassion et de probité, quel que soit le crime commis, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Ils doivent savoir interpréter le Code pénal, présenter clairement les options juridiques de leurs clients et les conseiller sur leurs droits et les choix à prendre.

De même, ils sont tenus de faire preuve de rigueur pour pouvoir constituer un dossier solide avec des preuves irréfutables et plaidoyer imparable.

Enfin, ils doivent maîtriser parfaitement l’art oratoire afin de convaincre les juges et les jurés.

Parfois décriés, car pouvant être amenés à défendre l’indéfendable, ils sont cependant indispensables pour que justice soit rendue avec une égalité de droit pour tous.

Les missions d’un avocat pénaliste

L’avocat pénal paris ou ailleurs est chargé d’effectuer des enquêtes et de mettre en place une stratégie efficace afin de défendre au mieux ses clients.

Il doit donc maîtriser parfaitement le droit et la jurisprudence et savoir l’interpréter simplement pour que ses clients comprennent bien les enjeux et les recours possibles.

Il peut être amené à représenter ses clients au commissariat, au tribunal et en prison lors des négociations, mises en accusation, audiences et procès.

Il va aussi pouvoir être amené à présenter des preuves et/ou des témoins lors des procès, négocier les plaidoyers et les sanctions (peines et amendes).

Il doit assurer une veille juridique permanente afin de connaître la jurisprudence et respecter en tout temps l’éthique de la profession.

Formation

Pour devenir avocat pénaliste, il faut être titulaire d’un Master, du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat obtenu dans un des Centres régionaux de formation professionnelle d’avocats et avoir effectué un stage de 2 ans dans un cabinet à l’issue duquel il peut prêter serment et être inscrit au barreau.

Depuis 1991, il est possible à certaines professions liées au monde juridique d’exercer comme avocat sans CAPA, mais seulement après examen de contrôle des connaissances en déontologie et réglementation professionnelle.