Agrandir une sculpture

Agrandir une sculpture
Rate this post

Mon grand-père était très doué de ses mains, l’une de ses passions était de sculpter de petites statuettes en bois. Pour mes 10 ans, il m’en a offert une d’Anubis, un dieu égyptien (la mythologie de cette civilisation m’a toujours passionné). Et il y a quelque temps, une idée saugrenue m’est passée par la tête : avoir une statue grandeur nature dans mon jardin de ce même Anubis.

Pour professionnels comme particuliers

Vous allez probablement me parler de mauvais goût, de sens artistique lamentable. Et vous avez sûrement raison, mais je n’y connais pas grand-chose en art. Et ce n’est pas ces histoires de bon goût qui allaient m’empêcher d’avoir une sculpture d’1m70 identique à celle de mon grand-père à l’extérieur de mon humble demeure. Ma décision était donc prise, au grand dam de ma femme.

Je me suis donc mis à la recherche d’une société d’agrandissement de sculptures. J’ai assez facilement trouvé mon bonheur en quelques clics. J’ai appris que ce n’est pas si compliqué que ça d’agrandir une sculpture, mais qu’il pouvait y avoir des freins. Comme la légalité par exemple. Cela peut sembler évident, mais il faut avoir le droit de reproduction de l’œuvre. Je n’avais pas à m’inquiéter de ce point étant donné que la version originale m’appartient.

Comment agrandir une sculpture

Curieux, j’ai demandé à la société qui prenait en charge l’agrandissement de ma statue comment elle réalisait ce tour de force. Il y a encore quelques années, les sculpteurs utilisaient un pantographe à 3 dimensions. Un outil en bois qui utilise des pièces métalliques pour délimiter la sculpture, ce qui permet par la suite de la reproduire avec exactitude. Aujourd’hui, avec l’avancée de la technologie, les artistes sont capables de créer des photos numériques en 3D de l’œuvre. Ils impriment par la suite un moulage de la pièce pour pouvoir la créer. 

Il est possible, dans une certaine mesure de personnaliser la sculpture agrandie. J’ai pu par exemple choisir la matière comme de la résine, du bronze (mon choix) ou même de la pierre. Les couleurs sont bien entendu personnalisables selon les envies de chacun. Le plus intéressant reste cependant la reproduction partielle. Un élément de l’œuvre originale vous gêne ? Libre à vous de l’enlever ! Et si votre statue est trop grande et doit être créée en plusieurs parties, les sculpteurs s’assureront qu’aucune trace de liaison ne soit visible.