Assurer la disponibilité du système d’information avec une stratégie adéquate

Assurer la disponibilité du système d’information avec une stratégie adéquate
Rate this post

Une entreprise dont le bon déroulement des activités et la productivité reposent en partie ou totalement sur les performances de ses systèmes d’information a tout intérêt à en prendre soin. La conception et la mise en place d’une stratégie de monitoring des outils informatiques adaptée s’imposent donc. Vous trouverez dans cet article des informations pertinentes pour ce faire.

Les raisons d’être du monitoring informatique

Le monitoring informatique ou supervision informatique consiste à s’assurer que le SI fonctionne parfaitement et que ses performances restent optimales. L’objectif est de maintenir les outils dans les meilleures conditions opérationnelles. Mais aussi et surtout d’éviter l’apparition de dysfonctionnements ou de pannes qui peuvent paralyser toute ou partie des activités de l’entreprise et porter atteinte à ses performances.

Le travail de surveillance concernera aussi bien les ressources matérielles (parc informatique, composantes du SI, périphériques divers, réseau et connexions, etc.) que les outils logiciels (de gestion ou applications métiers, etc.). L’utilisation de ces outils par les collaborateurs est également analysée pour s’assurer d’un usage en bonne et due forme, qui ne risque pas d’entraîner des dysfonctionnements ou de handicaper l’entreprise.

Le monitoring des outils informatiques

La tâche inclut d’une part la surveillance de l’ensemble avec, dans certains cas, une attention particulière sur les parties sensibles de l’infrastructure, et d’autre part la mise en place de solutions idoines en cas de soucis.

Outre les fonctionnalités, divers critères seront contrôlés pendant le contrôle notamment la vitesse d’exécution des tâches ou encore le volume d’opérations réalisées, la facilité d’accès aux outils ou encore l’intégrité du SI. Plusieurs indicateurs seront pris en compte pour l’évaluation, entre autres :

– L’état général des composantes de l’infrastructure ;
– Le volume de travail de chacun des postes ;
– L’accessibilité des matériels, des logiciels et applications ;
– Le fonctionnement des réseaux et des connexions ;
– Les performances des systèmes de sécurisation ;
– Etc.

Les options possibles pour une supervision efficace

La supervision des outils et des activités informatiques de l’entreprise est un travail complexe qui requiert une stratégie et des compétences adaptées. Les tâches sont bien entendu à confier à des techniciens experts qui maîtrisent les spécificités du système d’information et les contraintes existantes.

Les entreprises peuvent opter pour l’implémentation de solutions logicielles sur les composantes de l’infrastructure qui méritent une attention particulière. Mais elles peuvent également choisir l’externalisation des opérations auprès de prestataires spécialisés. Ces derniers peuvent intervenir en interne ou intervenir à distance via des applications en ligne ou sur Cloud dédiées.

À noter que pour les PME, outre les compétences d’experts, l’externalisation permet une meilleure maîtrise des coûts liés à la gestion des systèmes d’information.