Comment annuler l’achat d’une voiture ?

Comment annuler l’achat d’une voiture ?
5 (100%) 1 vote

L’achat d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, est un achat souvent impliquant et qui peut faire peur. On veut tous être sûr que le véhicule est fiable, qu’on n’aura pas de problème à gérer dans les mois et années suivant l’achat. Malheureusement, on a beau prendre autant de précautions que possible et mûrement réfléchir avant de passer à l’acte d’achat, il peut arriver que l’on souhaite revenir en arrière et annuler la vente pour une raison X ou Y. Le tout est de savoir comment faire et surtout, si cela est possible ou non.

Nous allons donc voir différents cas de figure et les solutions qui s’offrent à vous lorsque vous avez signé pour l’achat d’une voiture et que vous souhaitez annuler la vente. Il ne sera pas forcément nécessaire de faire appel à un avocat problème voiture Niort dans la majeure partie des cas, mais son aide ne sera pas toujours de trop, surtout si vous devez faire face à un vice caché.

La vente d’une voiture d’occasion entre particuliers

Pour commencer, nous allons prendre le cas où vous avez acheté votre véhicule directement auprès d’un particulier et que vous souhaitez annuler la vente. Malheureusement pour vous, dans l’hypothèse ou la voiture est conforme à la description qui en a été faite au moment de la vente et que vous souhaitez la rendre pour une raison autre qu’un vice caché ou un problème de conformité, vous ne pouvez pas. Le vendeur pourra s’arranger avec vous à l’amiable s’il le désire, mais légalement, rien ne l’oblige à vous rendre votre argent et à reprendre sa voiture. Dans le cas où la voiture ne serait pas conforme ou possède un vice caché, vous pourrez entrer dans des procédures judiciaires et faire appel à un avocat spécialisé en automobile, un huissier ou une association.

La vente à distance d’un véhicule neuf ou d’occasion

Si vous êtes un professionnel et que vous achetez un véhicule à distance, que ce soit par l’intermédiaire d’un site ou par téléphone, l’affaire est différente. Depuis la mise en place de la loi Hamon, vous avez un délai de rétraction de 14 jours lorsque vous faites un achat à distance. C’est un délai qui ne peut être évincé ou raccourci en aucune façon, toute clause visant à réduire ce délai serait considérée comme abusive et serait donc caduque. Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire de ce côté-là et vous ne pouvez pas vous faire arnaquer non plus.

L’achat en concession

Lors d’un achat chez un concessionnaire, vous n’avez pas le droit de revenir sur un achat, il n’y a aucun délai de rétraction. Le seul moyen d’obtenir le délai de 14 jours pour la rétractation est d’associer un financement à l’achat du véhicule. Attention cependant si vous ne faites pas financer l’achat chez le concessionnaire, vous devez bien le notifier sur le bon de commande pour créer un lien entre le financement et le véhicule. Si c’est le cas, vous avez 14 jours ouvrés à partir de la validation du bon de commande pour vous rétracter.  

L’achat dans une foire ou un salon

Le dernier cas de figure que nous allons voir sera rapide, puisque la finalité est la même que pour le précédent, vous n’avez pas de possibilité de rétraction après l’achat, sauf s’il y a un financement.

J’espère avoir réussi à vous éclairer et avoir répondu aux questions que vous vous posiez à travers cet article. Soyez très vigilant lorsque vous souhaitez acheter un véhicule et réfléchissez bien avant car vous ne pourrez probablement pas faire marche arrière.