Comment déguster le comté ?

Comment déguster le comté ?
Rate this post

L’un des chefs-d’œuvre de notre patrimoine gastronomique est sans aucun doute un fromage AOP, le comté. Doté d’une saveur douce, mais typée, le comté révèle toute sa finesse et sa complexité lorsqu’il est dégusté en faisant appel aux cinq sens. Issu du lait des races de vaches Montbéliarde et Simmental, le comté reste un fromage de caractère.

Une pépite de saveurs

L’affinage doit durer au minimum quatre mois, mais de nombreuses meules séjournent en cave beaucoup plus longtemps. Après douze mois de maturation, le comté révèle souvent des arômes de fruits secs. Pour mettre en valeur la richesse de ce fromage, il faut choisir un pain de caractère et surtout pas du pain de mie, ciabatta ou viennois. Le pain aux noix va amplifier les saveurs du comté et exalter ses parfums avec délicatesse. Le pain de campagne avec sa texture équilibrée et ses graines aux goûts torréfiées apporte une note de noisette au comté. Les vins du Jura sont particulièrement indiqués avec le comté.

Regarder, sentir puis déguster

Fromage à pâte pressée cuite, le comté est fabriqué à partir du lait cru. Selon la saison, la pâte varie du blanc ivoire en hiver au jaune paille en été. Consommé en plateau de fromages, le comté est délicieux avec des noix. Vous pouvez également le servir à l’apéritif en bâtonnets avec du pain grillé. Il est délicieux dans les gratins, les tartes salées, les soufflés, la fondue, les pâtes. Le comté est sur le podium des fromages les plus appréciés des Français. À la fois doux, aromatique, légèrement piquant, toujours parfumé, le comté plaît aux petits comme aux grands. N’oubliez pas de l’inclure dans vos salades, il saura agrémenter avec caractère toutes vos entrées. Il se plaît également dans les sandwichs. Vous l’aurez compris, le comté est incontournable pour cette région incroyable.