Dédommagement vol annulé : quelles sont vos droits?

Rate this post

Le monde du transport aérien a connu une réelle évolution ces dix dernières années. En effet, on recense plus de 2,75 milliards de sièges vendus rien qu’en 2011 dont 113 millions enregistrés sur le territoire français, et les chiffres ne cessent pas d’augmenter. Cette situation fait sans doute le bonheur des compagnies aériennes, mais toutefois, des litiges entre passagers, agences de voyages et compagnies se font aussi ressentir de plus en plus. Voilà pourquoi des réglementations régissant le droit des passagers en cas d’annulation de vol ont été instaurées, bien que méconnu de tout le monde jusqu’à aujourd’hui.

En effet, ces textes stipulent qu’un passager, s’il n’est pas informé d’un changement sur son vol d’au moins 14 jours avant la date prévue du vol, a droit à un dédommagement vol annulé de la part de la compagnie.

Que faire en cas d’annulation de vol ?

Si votre vol est annulé, pensez à garder votre billet électronique avec la confirmation de la réservation. Gardez également le reçu de paiement de votre billet bien au chaud, votre carte d’embarquement et les talons des bagages. Réclamez une prise en charge de vos repas et boissons auprès de la compagnie, et demandez une attestation d’annulation de vol. N’hésitez pas à prendre le contact d’autres voyageurs et évitez de signer tout document qui peut annuler vos droits.

Si jamais vous vivez une telle expérience, pensez à conserver votre e-billet ainsi que la confirmation de votre réservation. Mettez en lieu sûr également votre reçu de paiement de billet, votre carte d’embarquement et enfin vos talons bagages, ce sont autant de pièces justificatives dont vous aurez besoin ultérieurement si vous entamer une réclamation.

Quand un vol est-il dit: annulé?

Un vol est considéré comme étant annulé lorsque l’un des scénarios suivant est rempli:

• l’horaire du vol est modifié, et vous êtes redirigé vers un autre vol programmé ( vous êtes informé de ces modifications à moins de 14 jours de la date de départ prévu)
• L’avion à décoller, mais pour une raison ou une autre à du revenir à son aéroport de départ
• l’avion atterrit dans un autre aéroport que celui prévu, sauf si vous acceptez un réacheminement vers l’aéroport de destination (on considère alors cela comme un retard non une annulation.
• Vous atterrissez à un endroit autre que celui prévu, le vol est donc considéré comme annulé, sauf si vous acceptez d’être redirigé sur un autre vol pour arriver à destination, dans ce cas, le vol est qualifié de retardé.

Quelles sont vos droits en cas d’annulation de vol?

En cas d’annulation de votre vol, sachez que la compagnie aérienne à l’obligation d’assurer votre repas ainsi que vos boissons. Il incombe également à la compagnie d’héberger et de permettre aux passagers de passé des appels téléphoniques pour informer leurs proches ou leurs employeurs. Un transport alternatif doit être proposé par la compagnie à ses passagers ainsi qu’une compensation financière.

Faites appel à un spécialiste

Il est chose courante auprès d’une compagnie de rendre les procédures de réclamation complexe afin d’inciter les passagers à renoncer à ses droits. D’ailleurs, en moyenne seulement 1 passager sur 10 arrive au bout de la procédure de réclamation et parvient à bénéficier du dédommagement prévu à cet effet.

Voilà pourquoi notre équipe de juristes chevronnés se met à votre entière disposition afin de vous aider à faire valoir vos droits. Composé de plusieurs experts en droit international et en droit se rapportant au transport aérien, l’équipe se fera un réel plaisir de vous accompagner dans ces démarches aussi complexes sont-elles.