Le métier de contrôleur de gestion évolue

Rate this post
La tendance répond à une logique d’optimisation de la création de valeur et contribue à la performance de l’entreprise. Ainsi, pour essayer de répondre à ces nouveaux objectifs, le métier de contrôleur de gestion rouen a évolué pour s’adapter à ce nouvel environnement des systèmes d’information et à la nouvelle notion de maîtrise budgétaire.

 

Qu’est ce qu’un contrôleur de gestion ?

 

Qu’il travaille dans un service commercial, dans une usine, ou dans une entreprise, le contrôleur de gestion a un objectif : rechercher la performance optimale. De la mise en place de tableaux de bord au suivi du budget, il dispose de nombreux outils de pilotage. Le contrôleur de gestion doit pouvoir encadrer de façon très précise le périmètre informatique, et vérifier les coûts cachés et visibles du projet. Il peut aussi agir comme un point de référence pour le chef de projet, pour mesurer les coûts, les durées de travail, l’opérationnel, la technique. Le contrôleur de gestion doit aussi pouvoir mettre en avant le retour sur investissements financiers des projets.

Les outils utilisés sont variés

 

L’utilisation d’outils informatiques adaptés à l’environnement de l’entreprise est indispensable afin de suivre les coûts. La multitude de partenaire peut rendre difficile le suivi pour la finance et pour le chef de projet.

La solution doit intégrer une multitude d’outils informatiques permettant de faciliter la refacturation des prestations à d’autres services, etc.

 

Comment le devenir ?

 

Ce poste ne connaît pas la crise et il est ouvert aux diplômés en gestion ou en comptabilité, ainsi qu’aux ingénieurs du milieu industriel. La fonction est très implantée en Ile de France et se développe dans l’industrie. Un Bac +5  est nécessaire pour l’Onisep, même s’il existe des postes d’assistants ou de juniors du bac+2 au bac +4.