Lecture de graphiques boursiers : Comment s’y prendre ?

Rate this post

Lire les graphiques boursiers n’est pas donné à tous. Ce type de représentation comporte des codes et requiert des connaissances techniques pour savoir l’interpréter. Les graphiques boursiers sont partout, que ce soit dans les journaux ou sur internet, ce qui peut favoriser la curiosité. Ces illustrations chiffrées montrent un aspect du passé de la société. Pour les traders, il est essentiel de savoir les lire avant de prendre une quelconque décision.

En effet, il faut passer par une analyse de la bourse pour connaître les opportunités qui se présentent. Des analyses aussi bien qualitatives que quantitatives permettent de retracer au mieux les tendances actuelles. Ce guide vous aidera à bien comprendre graphique boursier pour faire face aux changements du marché.

Lecture de courbe continue

Sur une représentation donnée, la courbe continue est souvent présente. Elle représente d’une manière généralisée tous les cours de clôture d’une action à un moment donné (en jour). Ces derniers sont reliés par une ligne. Il y a aussi deux axes bien distincts : l’axe horizontal qui désigne le temps et l’axe vertical qui représente les cours.

Lecture du Bar chart

Un « Bar chart » est une représentation de différentes données de cours. Il y a toujours 3 courbes au minimum : le cours le plus haut, le plus bas ainsi que le cours de clôture.

Le haut représente évidemment le cours le plus élevé tandis que le bas affiche le cours le moins important durant une séance. Quant au cours de clôture, il s’affiche en petit trait horizontal situé sur la partie droite. À gauche se trouve le cours d’ouverture.

Lecture de Clandlesticks, Bougies, Chandeliers

Cette technique est d’origine japonaise et est apparue vers le 18e siècle. À cette époque, elle était très utilisée pour noter les différences entre les prix du riz sur le marché.

Il y a en tout 4 informations les plus pertinentes : courbe d’ouverture, le plus haut, le plus bas et le cours de clôture lors d’une séance. Mais contrairement à la méthode du « Bar chart », la montée et la descente du cours sont marquées, soit par un chandelier noir (descente), soit par un chandelier blanc (montée).

Que représentent les volumes ?

Sur les graphiques boursiers, le volume est représenté sur forme de petits bâtonnets. Il faut noter que l’échelle n’est pas la même que celle du cours.

Des volumes élevés indiquent que la barre est haute à un instant donné. Ainsi, on peut vite repérer des pics qui signifient qu’un événement marquant a eu lieu sur une action (publication d’un communiqué, recommandation d’analystes, publications de résultats…).

Les graphiques montrent donc de nombreuses informations en un simple coup d’œil. Les traders professionnels utilisent des stratégies sur l’étude de volumes pour mieux les comprendre.