Les commissions du CSE

Rate this post

À compter du 1er janvier 2020, toutes les entreprises de plus de onze salariés devront tenir une élection cse afin de permettre la création d’une instance représentative des droits des salariés en question.

 

Les commissions, pour quoi faire ?

Dans les entreprises d’au moins trois cent salariés, le CSE se subdivise en commissions. Dans ce type d’entreprise, il y a au moins onze représentants au CSE, et cela commence à compliquer le travail de groupe. Les tâches sont alors réparties entre différentes commissions :

 

  • Commission santé, sécurité et conditions de travail : celle-ci se soucie directement du bien-être des collaborateurs, et s’assure que tout le monde travaille dans un environnement propice et agréable.
  • Commission de la formation : dans un contexte où les carrières sont de plus en plus flexible, il est primordial de s’assurer que les salariés auront une formation adaptée, que ce soit pour s’adapter à un nouveau poste ou pour rester à la pointe des compétences sur celui qu’ils occupent.
  • Commission d’information et d’aide au logement : certains salariés doivent parfois déménager suite à une mutation ou une nouvelle offre d’emploi, et il n’est pas toujours évident de trouver un logement adapté (notamment si le salarié a une famille par exemple, ou un handicap nécessitant des aménagements particuliers).
  • Commission de l’égalité professionnelle : elle a pour objectif de s’intéresser à la politique sociale de l’entreprise, incluant les salaires et augmentations, mais aussi le climat de l’entreprise, la façon dont s’organise le management…
  • Commission des marchés : le CSE est parfois amené à faire appel à des prestataires externes, l’exemple le plus flagrant concerne les activités culturelles et sportives qu’il est chargé d’organiser. C’est la commission des marchés qui sélectionne les prestataires en question et s’occupe de nouer les contacts avec eux, dans l’intérêt de toute l’entreprise.

 

Lorsque l’entreprise possède plus de mille salariés, une dernière commission vient s’ajouter : la commission économique. Elle est chargée d’étudier les bilans financiers, et tout autre document relatif à l’économie de l’entreprise. Cela aide entre autres à garantir une forme de transparence vis à vis des salariés, et ancre plus solidement le CSE quand il faut faire des remarques sur la stratégie adoptée par l’entreprise.